Pourquoi le 26 décembre est-il férié en Allemagne ?

Lorsque l’on habite à l´étranger, on accueille toujours avec plaisir ces jours fériés qui n’existent pas dans le calendrier français. Le Zweite Weihnachtsfeiertag, ou Deuxième jour de Noël, est l’un d’eux.

Chômé en Allemagne ainsi que dans d’autres pays d’Europe tel que le Danemark ou la Finlande, ce jour est aussi appelé le Stephanstag, que l’on traduira par la Saint-Étienne. Ce dernier, dont les actions sont relatées dans le récit des Actes des Apôtres, aurait été un érudit pieux lapidé pour blasphème, faisant de lui le premier martyr de la chrétienté.

Puisqu’il s´agit d’un jour férié, n’imaginez pas pouvoir faire vos courses ! Malheur à qui n’a pas prévu suffisamment de nourriture, surtout quand tout ferme à 16h le 24 décembre et que le 27 tombe un dimanche. Ce sera l’occasion de finir les restes du repas de Noël. 

En cette période de confinement, n’imaginez pas non plus pouvoir inviter vos amis à la maison ou aller à l’Église. Les célébrations religieuses peuvent se faire en ligne en revanche, tout comme les soirées entres amis finalement. 😉

Nous, on a passé cette journée à la maison (comme c’est original), à écumer tous les jeux de société que le petit Chou a reçu pour Noël. Certains sont mignons (Hop ! Hop ! Hop !), stressants (Clac, clac) et d’autres un brin compliqués, surtout quand on a déjà perdu la moitié des pièces comme par magie…

Tout ça pour dire que rien ne remplacera jamais une bonne partie de Uno par ces temps froids et compliqués. 😋

Et vous, comment avez-vous passé le 26 décembre ?

Bonnes fêtes !

Laisser un commentaire