Minijob : mon petit boulot de jardinière en Allemagne

Quand une belle opportunité se présente à vous, vous auriez tort de ne pas la saisir… Moi, je l’ai saisie, et maintenant je suis jardinière en Minijob. Mais au fait, qu’est-ce qu’un Minijob ?

Minijob ou Nebenjob, késako ?

Un Minijob est un emploi de courte durée (deux mois ou 50 jours par an) dont la rémunération est limitée à 450 Euros par mois. Vous ne payez pas d’impôt, en revanche votre employeur si : 12% pour l’assurance vieillesse. Il ou elle vous fera signer un contrat comprenant vos conditions de travail. Si vous êtes affiliés à la Sécurité Sociale allemande en tant que conjoint, vous n’avez pas besoin de faire de démarches supplémentaires.

Vous entendrez aussi parler de Nebenjob, qui veut dire activité secondaire, car vous pourriez avoir un Minijob comme Nebenjob en plus de votre métier. Dans ce cas, la fiscalité est différente et vous devrez sûrement prendre conseil auprès d’un spécialiste des impôts (Steuerberater).

Mon expérience de fée du jardin

Le cours d’allemand était presque terminé lorsque nous reçûmes dans notre classe une courte visite. Un professeur de l’établissement proposait un Minijob de jardinière pour sa mère. La seule condition à remplir, en plus d’avoir de l’intérêt pour le poste, était d’être une femme. Ni une, ni deux, j’envoyais un mail expliquant que j’avais moi-même un jardin où, dans une démarche écologique, j’appliquais les principes de la permaculture. À la vue de mon carré potager de l’époque, on aurait pu se dire que mon argumentaire était un peu exagéré, mais il faut bien se vendre… Deux jours plus tard, j’étais reçu pour le plus court entretien d’embauche de l’histoire des ressources humaines. Des informations ont été échangées et deux semaines plus tard, j’arrivais chez Erika avec mes jolies bottes Aigle et l’envie d’en apprendre plus sur le soin des jardins.

J’ai rapidement compris que c’était un vrai travail et non pas seulement tenir compagnie à une vieille dame. Au début, la relation était peut-être même tendue. Il faut dire que je ne savais pas grand chose et dans mon élan à vouloir bien faire, j’allais à la vitesse de l’escargot anémié. Aujourd’hui, ça va beaucoup mieux et je m’occupe aussi bien de l’arrachage des mauvaises herbes que de la récolte des fruits ou du repiquage. Je repars même le plus souvent avec quelques légumes, ce qui fait toujours plaisir.

Où trouver un Minijob ?

Vous trouverez des annonces sur le Net, les panneaux d’affichage des supermarchés, etc. Demandez aussi autour de vous !

Voici un lien avec de nombreux postes à pouvoir (gardes d’enfants, jardiniers, ménages, …) et infos : https://www.minijob-zentrale.de/

Et vous, avez-vous un petit boulot en Allemagne ?

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire ou à partager vos expériences !

À bientôt 😊

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s